Le de la loi. La pratique du dopage

Le dopage reste aujourd’hui un des thèmes les plus discutables de la société moderne qui laisse planer le doute sur toute performance sportive. Le dopage s’appuie sur les notions du danger, du naturel et de l’artificiel, de dépossession de soi et de transgression de la loi. La pratique du dopage est aujourd’hui considéré comme une des plus grande insulte à la communauté sportive. Mais, le dopage est plus qu’un simple insulte, il a des causes et conséquences très variés et infiniment compliqués si on ne respecte pas les lois éthiques du pays dans lequel on habite.Le dopage est la pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux afin d’augmenter artificiellement ses capacités physiques ou mentales.  D’après dopinglist.com, 83% des 8000 sportifs attrapés et suspendus depuis la fin des années 60 sont des hommes. L’athlétisme est en tête dans les deux sexes avec presque 25%, suivi par l’haltérophile avec 17% et le cyclisme avec 12%. D’après l’Agence mondiale antidopage, en 2014 certains sports sont discriminés donc plus contrôlés que d’autres. Par exemple les cyclistes sont les sportifs les plus contrôlés avec 21,25% des échantillons suivi par les athlètes avec 49 cas positifs depuis le début de l’année 2017.  Les sportifs utilisent de plus en plus le dopage car les chances qu’ils soient contrôlés positifs sont très peu parce que les dates des testes sont données en avances dans la plupart des sports et cela rend cet acte très facile à camoufler. De plus, les benefices lors des victoires sont de plus en plus importantes ce qui mène les sportifs a utiliser de plus en plus le dopage. Le dopage peut amener des changements morphologiques par la prise d’hormone de croissance comme l’amélioration de l’endurance avec une augmentation de l’oxygène dans le sang par la prise du salbutamol qui est un produit contre l’asthme, une augmentation de la force musculaire par la prise d’anabolisants ou de créatine. D’autres produits permettent même d’améliorer la concentration, de lutter contre la douleur lors de l’effort, de perdre du poids ou de masquer d’autres molécules.

BACK TO TOP